Ce matin, le réveil a été moins difficile... les enfants savaient à quoi s'attendre, et ils se sont levés sans trop rechigner... même si 5h50 ça reste tôt pour sortir du lit pendant les "grandes vacances"!

Voici ce qu'ils ont retenu de leur deuxième journée à l'école paraguayenne.

DSCF7940

Eve-Lise : "Aujourd'hui j'ai gardé la même place et j'étais assise à côté de la même copine. Elle s'appelle Milena. C'était pas la même maîtresse, on a beaucoup plus travaillé! On a fait des maths et de l'espagnol. A la récréation, j'ai regardé le foot. A la cantine, on a mangé des spaghettis presque à la bolognaise. C'était bon. Mais j'ai pas pu manger la poire : avec ma dent qui bouge, je ne pouvais pas la croquer, elle était trop dure!"

DSCF8054

Nathanaël : "Au début de la matinée, on commence par une prière tous les jours. Ce matin, ma prof était absente et la sous-directrice est venue nous faire des mots croisés en castillan et guarani. Ils parlent de Jésus tout le temps (les mots croisés aussi étaient sur la vie de Jésus!). C'est bizarre pour une école! (Il y a même une vierge dans la cour de récré!)

Après la prière, ils distribuent le petit déjeuner : une brique de lait et des galletitas (biscuits). Les élèves comme la maîtresse les mangent en classe en faisant les exercices!

Pendant le cours d'anglais, la prof a demandé comment on disait "gato" en anglais. J'ai dit "cat" quand j'ai vu que les autres ne s'en souvenaient plus. Un peu plus tard, elle m'a demandé comment on disait galletitas en français... j'ai dit gâteaux ou biscuits... et ils ont dit "pobrecito gato!" (pauvre chat) et on a tous rigolé.

A un moment, la maîtresse est sortie et on a fait un conseil des copains. Comme ils n'arrivent pas à prononcer mon prénom, les garçons de ma classe (qui sont presque tous mes copains!) ont décidé de m'appeler "Nata", j'ai dit OK!

Dans la cour, le foot, c'est chacun pour sa pomme, on se fait des passes quand même... mais sans savoir qui est dans quelle équipe! Aujourd'hui, c'était toujours interdit de jouer au foot avec le ballon... alors on a joué avec une bouteille en plastique!"

 

DSCF8052

Maylis :"Aujourd'hui, on a eu 3 profs différents en histoire, en sciences et le prof d'hier. Avec la prof d'histoire, qui est beaucoup plus sévère que le prof d'hier, j'ai découvert qu'en fait chaque élève a une place définie! Mais dès qu'elle termine son cours, c'est de nouveau le jeu des chaises musicales!

Les élèves m'ont expliqué qu'ils n'ont que 2 évaluations par an dans chaque matière. Quand je vois combien j'en ai eu tout au long de l'année au lycée français, ça laisse rêveur...!

Mon autre découverte de la journée c'est que... finalement, je n'ai pas une amie... j'en ai deux! Elles ont la même tête, mais apparemment pas le même jour d'anniversaire (elles ne seraient donc pas jumelles!). L'une s'appelle Vanesa, l'autre Milagros. Même tête et mêmes vêtements (merci l'uniforme!). Moi qui croyais parler toujours à la même personne ... je comprends mieux pourquoi à certains moments elle n'avait pas l'air de suivre!  En fait, il y en a une qui parle beaucoup, et l'autre qui joue au foot. Elles sont bien complémentaires!

Enfin, quand je dis jouer au foot... ils courent tous derrière le ballon, ils tirent en l'air et ils passent leur temps à changer d'équipe. Pas simple de s'y retrouver! Bon, en principe tous les élèves ont interdiction de jouer avec le ballon de foot jusqu'à jeudi... mais les garçons sont allés chercher la balle dans la salle des profs et on a fait une bonne partie. Quand on est retournés en classe, le prof n'était pas très content...

Le jeu des traductions continue. Kevin m'a demandé comment on dit "feo"pour un "chico" (un garçon), j'ai dit "moche". Il s'est adressé à tous les garçons de la classe, un par un et leur a dit "moche", "moche", "moche", "tu es moche"...Puis il s'est levé, il est allé jusqu'au bureau et il a dit au prof "je t'aime"... mais dans sa bouche sa donne "chou tèmè"... le prof n'a rien compris, mais nous qu'est-ce qu'on a ri! Heureusement qu'il ne m'a pas demandé de traduire.

Pendant la récré, ils m'ont demandé de traduire "tu veux sortir avec moi?"... mais quand ils essaient de le dire ça donne :"tou vé sortir avé miaou".

Ce qui est sûr, c'est que je rigole beaucoup plus qu'au lycée français!! "

DSCF8077